Devenir sa chienne (dernière partie)

Il est déjà 12h. Mon Maître a des obligations familiales et moi quelques courses à faire. Pas sûre qu’on puisse se revoir cet après midi mais j’y pense.
Petit échange entre nous par message. Il veut savoir si j’ai apprécié ma matinée. Comme d’habitude, ce moment avec lui était tellement bon. Retour dans ma voiture, je lui demande à quelle heure reprend sa fille, ayant bien sûr une idée en tête. Il me répond 14h, mais rien d’autre… Je me resouds donc à ne pas le revoir aujourd’hui, il a du travail en ce moment encore je comprends.
Donc changement de tenue dans ma voiture, me revoilà en jean… Un peu plus à l’aise, la tenue que j’avais avant a été très appréciée par certains quand j’ai fait les boutiques. C’est flatteur, mais cela est encore gênant pour moi. De plus j’ai vu que la robe étant ouverte légèrement devant , laissait paraître la dentelle de mes bas.
Bref me voilà changée, je sors du parking souterrain, et voudrait aller prendre un café quelque part mais bien sûr je me perds, en voiture c’est un enfer en ce moment à Lyon.
Je m’arrête à une place à l’ombre, un peu lasse, je reprends ma conversation avec David. On se titille un peu, je lui dis qu’il est égoïste sur ce qu’il vient de me dire. Celui-ci me demande si ce matin il était égoïste. Non c’est sûr qu’il ne l’a jamais été avec moi, au contraire. Il sait me donner un plaisir assez intense, et je repars toujours de nos rencontres, éreintée mais tellement épanouie.
Le souci , si je peux dire car ce n’est pas un souci en soi, mais le fait de lui avoir dit qu’il était égoïste même en plaisantant , ne passe pas et le ‘tu es où’ tombe. Je sais où cela va m’emmener.
Je ne sais même pas où je suis , je regarde autour de moi, je reprends vite ma voiture, je lui dis où je suis
Sa queue a égoïstement envie de ma bouche.
‘viens me sucer’
J’arrive dans sa rue, je descends de voiture et là le hic , je suis en jean. Tanpis, je verrai bien. Je le préviens qu’il ne sera peut être pas content en me voyant.
Il ouvre la porte, je ne le vois pas de suite, il est vraiment derrière. A-t-il regarder quand je sortais de l’ascenseur ? Sa réaction ne se porte que sur l’endroit et le moment où je me suis changée.
C’est la 1ere fois qu’il me voit en pantalon. Pas de réaction negative… ouffff
Je veux m’assoir sur l’autre canapé, face à lui mais il me dit de suite ‘debout , viens à côté de moi et retire tes talons’ je m’éxecute. Je suis sur le fil du rasoir entre l’amante et la soumise. Lui aussi , sauf quand je vois son visage changé, son regard se noircir, là je redeviens de suite Livia.
‘A genoux’
Il retire son jean , son boxer. Reprends place dans le canapé ‘branle moi’
Je caresse sa queue , je la reveille entre mes mains ‘retire ton haut et ton soutien gorge
‘Suce moi’
Hummmmm de suite Maitre. Ma bouche s’ouvre délicatement sur son sexe , je suis gourmande de ça , et je commence vite , trop vite , il me le dit. Alors je ralentis , ma langue joue doucement avec son gland. Il aime ça, sentir ma langue. J’aime le sucer , j’aime jouer avec sa queue. Légèrement à ma merci entre mes lèvres. Je le suce jusqu’au bout, dans les dernières secondes, j’entends ses râles de plaisir, sa queue grossie encore pour lâcher tout son foutre dans ma bouche. Je me délecte de son jus, j’avale tout avant de passer ma langue sur sa queue reposée.
Je me lève , avec un soupir de satisfaction, fière de ma petite fellation. On se sourie. Et il me dit voilà ce qu’est de l’égoïsme pur……

Égoïste , peut être, mais j’adore cet égoïsme Maître……

Laisser un commentaire

Lilwhite ANA |
Serelever |
Gwenolila |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journaldesoumiselaurence
| Tomlegroconnardnullos
| Le blog d'Hannah Schimdt