Appartenance totale

La famille, les vacances scolaires et le travail ne nous permettent pas en ce moment de se voir comme nous le voudrions.
Mais mon Maître n’est jamais loin, même si c’est David qui me parle par messages.
Bizarrement, je ressens, par un message complètement anodin, que c’est mon Maître qui est là et donc mon vouvoiement revient instantanément.
Et ce fut le cas, cette semaine quand David pris contact avec moi pour me demander de mes nouvelles. Échange qui rapidement m’excite. Je ne peux cacher que dès que mon amant me parle j’ai cette sensation qui grandit dans le bas du ventre jusqu’à l’excitation quand la conversation commence à prendre une tournure sexuelle. David me dit d’un coup qu’il a envie de me lécher le clito. Juste cette phrase me fait mouiller , car je connais sa bouche sur ma chatte et c’est un délice à chaque fois.
Je retire mon jean, et lui montre l’effet qu’il me fait. Et c’est à ce moment que mon Maître reprend l’échange :
‘Tu n’as pas mis de culotte ?’
‘Si. J’ai un jean, je voulais juste vous montrer mon état’
‘Va l’enlèver’
Je pars à la salle de bain, retire mon string et lui montre. Je fais souvent des photos où l’on voit mes fesses déjà car je sais que mon Maître les aime et ensuite je n’aime pas mon devant et il le sait.
‘Retourne toi’
Je prends une photo lui envoie, sans pour autant ne pas être gênée, mais je dois aller au-delà de ça et j’y vais.
‘Montre moi ce haut’
‘Sors les’ entendez ici, sors tes seins. Et à chaque fois, ils pointent. Pourquoi ? Parce que mon Maître m’excite , cette situation m’excite, lui obéir m’excite, être à lui m’excite.
‘Tu n’auras plus besoin de soutien gorge aujourd’hui’
J’ai un haut moyennement transparent mais surtout très fin et mes tétons se voient quand ceux-ci pointent comme maintenant. Je lui explique. Juste le ‘Livia’ qui s’inscrit sur mon portable, me fait comprendre que je n’ai pas à discuter. Et je ne discuterai pas. Je resterai toute la journée sans sous vêtements et je dois aller en courses.
Je pars donc au supermarché. Je ne pense même pas à mon string absent sous mon jean , ça, ça ne se voit pas. Mais me promener sans soutien gorge, surtout sous un haut si léger, je n’ai jamais fait.
Une première fois, qui à ma grande surprise, ne me gène pas, mais qui je l’avoue m’excite et ça se voit, mes tétons pointent. Pour certains hommes , cela ne passe pas inaperçu, ils ont l’œil. J’ai ce sentiment de fierté de me montrer comme ça, je pense à mon Maître qui lui aussi serait fier je crois, même peut être de se promener à côté de moi comme ça, pour montrer à tous ces hommes que je suis sienne et qu’il fait ce qu’il veut de moi.

 

Laisser un commentaire

Lilwhite ANA |
Serelever |
Gwenolila |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journaldesoumiselaurence
| Tomlegroconnardnullos
| Le blog d'Hannah Schimdt