En pleine nature…

Je reçois un mail tôt ce samedi de David et aussi de mon Maître. David me demande si je vais bien et mon Maître me demande de me remettre au travail pour me fister moi-même et me donne une mission : de jouir en pleine nature.
En pleine nature , je me dis qu’il a choisi le bon jour avec ce temps pourri… Enfin bref, je réponds aussitôt et il y a échange rapide de mail mais mon Maître veut que je lui écrive sur WhatsApp , plus rapide je suppose.
‘tu es levé tôt’
‘réveillée tôt mais je me lève seulement’
‘comme moi, je suis réveillé depuis 6h et j’ai relu ton blog’
J’en suis surprise et je ne sais pas ce qu’il va me dire pour mes articles, de plus il les a tous déjà lu sauf peut être les derniers et c’est pour ça qu’il veut m’en parler. Mais je ne vois pas pourquoi.
Je me pose mille questions en quelques secondes pour lire finalement :
‘En le relisant, je me suis dis que j’étais très fier de toi’
Quel compliment , ça me touche. Je lui dis. Il répond qu’il est très bien écrit , très joli et très excitant.
Dangereux pour moi, car dès que je relis mes textes , je me remémore les scènes et j’en suis toute excitée , et je sais que je ne peux me caresser sans son autorisation.
Il me comprend car lui aussi mes écrits l’ont faits bander. Hummm une idée me vient d’un coup, je lui ferai la lecture en face à face pour voir l’effet procuré.
Il dit que je suis une coquine. Oh oui très, surtout quand je pense à lui, à ce qu’il pourrait me faire, à ce qu’il ne m’a pas encore fait.
Je renchéri sur ma mission du weekend, en lui disant ce que j’avais pensé en la lisant.
‘tu veux négocier ?’
‘oui s’il pleut puis je rester en voiture ?’
‘d’accord mais portière ouverte et jambes à l’extérieur’
‘bien Maître’
Puis celui-ci me demande ce que je porte… je prends une photo , bien sûr je sens son excitation montée ce qui ne m’aide pas à calmer mon ardeur de ce matin, et sur la photo , mes tétons pointent. Il le voit me le dit et rajoute qu’il aimerait les caresser , mettre sa queue entre.
Je suis chaude, je lui envois une vidéo où je me les caresse , il me sent excitée comme jamais, il me demande de continuer. Cette fois la vidéo me montre entrain de me masturber et caresser mes seins en même temps. Je monte vite, je n’ai qu’une idée en tête : c’est qu’il me dise de jouir.
‘déshabille toi et jouis ma belle’
Je m’exécute avec plaisir. Vidéo à l’appui.
Quand mon Maître me laisse jouir , je le remercie, ce que je fais mais pour lui ça n’a pas été assez audible.
‘A genou même tenue pince toi fort les tétons et remercie moi correctement’
Je mentirais si je disais que cela ne m’excite pas. Ses directives, ses ordres me font mouiller et apparemment ça se voit sur la vidéo car il me le dit. J’avoue sans vergogne. Et c’est là qu’il m’envois une photo de moi dans une position assez équivoque avec mon bijou dans le cul.
‘la prochaine fois ce sera la même position mais à la place du plug ce sera ma queue et je jouirais sur ta chatte’
‘pourrais je prendre votre jus avec mes doigts pour les lécher ensuite ?’
Son accord me fait réagir. ‘Livia, tu deviens une vraie chienne’
‘j’ai un excellent Maître pour cela’
‘je veux que tu fasses pipi après avoir joui en pleine nature , comme une petite chienne.
L’uro , je suis assez curieuse de cette pratique mais je n’y suis jamais arrivée, je bloque surtout après avoir joui. Je lui fais part de mon doute , la seule réponse sera :
‘Et bien tu as ta mission ma belle’…
Mon Maître me laisse, pour vaquer à ses occupations et moi aux miennes.
Arrive l’après midi, je rentre. Et me prépare pour ma petite escapade en pleine nature.
Robe , bas noire et bottes c’est tout je ne porterai que cela. En route , pour 10 petites minutes , je bifurque dans un chemin menant à un parking isolé de la route, dans la forêt domaniale.
Je me gare devant un banc , je suis déjà excitée.
Excitée du pourquoi je suis là et excitée de la situation, car n’importe qui peut arriver sur ce parking.
Je me caresse dans ma voiture , je suis déjà toute mouillée, mon clito est gonflé d’envie. Mes doigts s’immiscent dans ma chatte bouillante , je me fouille , j’accélère , je stimule. Je monte vite.
Je décide de descendre de voiture et de m’installer sur le banc, j’écarte mes cuisses , relève ma robe et me filme entrain de me branler… Quelques mouvements entre mes lèvres , sur mon clito…
Qu’ est ce que j’aimerais qu’il me baise là, j’imagine, et plus j’imagine, plus je mouille. En quelques minutes, je laisse ma jouissance éclater là sur ce banc.
Maintenant je dois absolument essayer ce qu’il m’a demandé pour faire comme les petites chiennes.
Je trouve un arbre, je m’accroupi derrière, je ne pense à rien, j’ai juste envie de le faire pour lui. Et un jet d’urine s’écoule d’un coup. Je suis surprise de la facilité dont j’y suis arrivée. Mais cette surprise est vite arrêtée , une voiture arrive. Panique…
Je me remets debout , descend ma robe et me dirige à ma voiture , je jette un coup d’œil à l’autre voiture c’est une jeune femme, elle me regarde , se demande sûrement pourquoi une femme habillée aussi sexy est là dans cette forêt…
Je m’assois dans ma voiture et je souris en la démarrant.
Car aujourd’hui, je suis fière d’être une vraie chienne, d’être sa chienne…

 

Laisser un commentaire

Lilwhite ANA |
Serelever |
Gwenolila |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journaldesoumiselaurence
| Tomlegroconnardnullos
| Le blog d'Hannah Schimdt